Le géant familial néerlandais Van Oord, un contractant maritime spécialisé dans la construction d’infrastructures en haute mer, vient de transmettre la direction à la cinquième génération!

La persévérance, l’ingéniosité et le désir de bâtir un monde meilleur pour les générations futures sont les piliers fondateurs de l’entreprise familiale néerlandaise Van Oord, qui a vu le jour en 1868. Sous la propulsion de Govert van Oord, un commerçant de bois, l’entreprise a rapidement su tirer profit des atouts uniques des Pays-Bas, où près d’un tiers du territoire est situé sous le niveau de la mer. Grâce à cette situation géographique privilégiée, le pays a fait des projets maritimes d’envergure un moteur économique essentiel. C’est dans ce contexte singulier que l’entreprise familiale Van Oord a forgé une expertise inégalée en ingénierie maritime à travers des projets comme les fortifications du plan Delta ou l’expansion du port de Rotterdam. S’appuyant sur les atouts de sa patrie, la famille van Oord a fait de son entreprise un géant mondial du dragage, du génie maritime et des projets en haute mer. Des projets imposants comme le canal de Panama, la parallèle au canal de Suez, l’ile Palmier de Dubaï et le premier aéroport sur l’eau du Kansai au Japon ornent son palmarès impressionnant. Couronnée du prestigieux prix Léonard De Vinci en 2016, décerné par l’Association d’entreprises familiales et bicentenaires des Hénokiens, Van Oord reste fidèle à son héritage familial. Cette année, la 5e génération, avec en tête Govert van Oord au poste de PDG, a pris les rênes de l’entreprise comptant 5 000 employés et générant un chiffre d’affaires annuel dépassant 1,5 milliard d’euros. Tournée vers l’avenir, l’entreprise s’oriente vers le développement durable en investissant dans des technologies propres et des méthodes de construction marine respectueuses de l’environnement, illustrées par sa participation au projet COP28 visant à renforcer les zones côtières avec des solutions durables.

Découvrez Van Oord…

Lisez l’article : « Les Van Oord, la famille qui redessine la planète »